Gite en Ardeche

Quand les exploitations agricoles se transforment en gîtes de luxe

lundi 5 février 2018, par Gites d’Occitanie

Belles pierres, arbres centenaires, voisinage quasi inexistant, telles sont les caractéristiques que les visiteurs soucieux de découvrir une Ardèche typique et majestueuse, recherchent en plus du soleil et des équipements de confort que l’on peut habituellement trouver dans les gîtes de qualité.
Mais quelle est l’histoire de ces gîtes de luxe ? Qu’ont été ces demeures avant d’être restaurées et de se consacrer à l’accueil touristique ?
Longtemps laissés à l’abandon les anciens bâtiments agricoles ardéchois ont pu trouver une nouvelle vie, valorisant d’autant plus la région.

De l’exploitation agricole au gîte de luxe

Ce n’est évidemment pas le cas de tous les hébergements touristiques en Ardèche qui globalement présentent un niveau de confort plutôt supérieur à la moyenne nationale, mais qui sont peut être sous-représentés en ce qui concerne les hébergements de charme, les locations de luxe.

Les gîtes d’Occitanie, ont tous les deux été bâtis sur la base d’anciennes propriétés agricoles ardéchoises, viticoles même pour être plus précis. Car il ne faut pas oublier que cette région de Largentière a aussi un long passé paysan, impulsé à l’origine par la présence de richesses minérales argentifères aux abords de la cité médiévale. En effet riche de mines d’argent, la place forte a su mettre en place un écosystème à la fois économique et culturel, comprenant artisans, ouvriers, paysans ... servant les intérêts de la cité et donc par procuration des comtes de Toulouse et des évêques de Viviers qui successivement occupèrent la ville pendant plus de 5 siècles.

Les bâtisses en pierres que vous pouvez trouver en Ardèche ne sont bien entendu pas aussi anciennes que le château ou les contreforts de Largentière. Elles ont été pour la plupart bâties au XIXème siècle et ont été délaissées à partir du XXème siècle avec les diverses exodes rurales.

Les gîtes d’Occitanie, luxe et humilité

Le tape à l’œil ne s’est jamais bien marié avec les restaurations de bâtiments anciens en pierre du type de ceux qu’on trouve en Ardèche. D’ailleurs le premier luxe de ces domaines est sans nul doute leurs situations. Quoi de plus authentique que ces vieilles pierres en pleine campagne ? quoi de plus merveilleux que cette nature sauvage, maitrisée au fil des siècles ? Quoi de plus attirant que ce climat méditerranéen ? Quoi de plus majestueux que ces vieux arbres ? ...

Mais bien entendu le charme et le caractère des gîtes d’Occitanie se passe aussi du côté des hébergements et des aménagements extérieurs.

"La restauration des bâtiments d’origine s’est traduite par une réfection respectueuse des matériaux, des volumes, dans l’optique d’en conserver les caractéristiques initiales ainsi que par la réalisation de nouveaux éléments, contemporains comme les piscines, les terrasses ..., accompagnant avec discrétion les structures principales",

Tous les deux notés 4 épis chez Gites de France, le Mas de Carla et le Domaine de Lirande présentent donc toutes les caractéristiques des gites de charme, de luxe.

Maisons totalement indépendantes, grandes chambres en suite, piscine chauffée privée, pool-house, grands espaces, jardins privatifs, équipements de loisirs, électroménager, numérique ... de grande qualité, caves en libre service, services annexes ... les gîtes d’Occitanie font figure d’exceptions dans la région.

Comme tous les établissements de luxe, les gîtes offrent une bonne accessibilité. Notons également qu’une grande attention est fournie au développement durable. Si les bâtiments ont été restaurés et aménagés dans le respect de l’environnement, nous attachons également une sensibilité à l’économie de l’eau, de l’énergie ainsi qu’à la gestion économe des déchets.

La situation

En ce qui concerne la situation, elle est tout simplement idéale. Bien que localisés sur des communes d’Ardèche méridionale différentes (Chassiers et Rosières), nos deux grands gites se situent à quelques kilomètres de la cité médiévale de Largentière qui rappelle le passé glorieux de la vallée. Quelques kilomètres également d’Aubenas, des Gorges de l’Ardèche, de Privas, mais aussi à moins de 200 kilomètres des plages de Montpellier et à peine plus de Marseille ou de Lyon.

Facilement accessible en voiture, vous pourrez également rejoindre la région par le train en vous arrêtant à Valence ou Montélimar, en avion en passant par Lyon, Saint Etienne ou Marseille ou encore avec une ligne privée en passant par l’aérodrome de Lanas localisé à à peine 10 kilomètres de chez nous.

Accueil du site > Blog > Quand les exploitations agricoles se transforment en gîtes de (...)